4 techniques pour devenir souple…

Maryse
Maryse

Founder and Co-owner

Vous vous êtes peut-être rendu compte que votre souplesse a changé dans les dernières années. Pouvez-vous encore toucher vos orteils ?

Vous vous êtes peut-être rendu compte que votre souplesse a changé dans les dernières années. Êtes-vous encore capable de toucher vos orteils ? Y a-t-il des mouvements que vous pouviez faire jeune, mais qui ne vous sont plus accessibles ? 

D’abord, pourquoi est-ce aussi important d’être souple ?

Voici cinq raisons principales :

1 – Prévenir les blessures et différentes conditions médicales;

2 – Acquérir une meilleure posture et démarche;

3 – Bien respirer;

4 – Réduire le stress; 

5 – Améliorer les performances physiques. 

Lorsque l’amplitude des mouvements est réduite, les risques de blessures pendant les activités quotidiennes augmentent. Jardiner, passer l’aspirateur, soulever bébé ne devraient pas être des activités dangereuses ! 

L’arthrose, les problèmes de hanches, les maux de dos… je suis certaine que vous désirez repousser ces maux le plus longtemps possible ! Maintenant, comment faire pour augmenter votre souplesse ? 

Voici quatre types d’étirement vous permettant de devenir plus souple.

Ces étirements peuvent faire partie intégrante de votre pratique de yoga et prennent moins de 10 minutes par jour. Ils peuvent être faits le matin ou le soir si vous n’avez pas le temps pendant la journée. Si vous avez des enfants, faire ces étirements avant leur réveil ou après qu’ils soient couchés vous permettra en même temps de vivre ces moments dans le calme.

1 - Étirement dynamique

Le premier type d’étirements est l’étirement dynamique, donc en mouvement. Il permet aux tissus de retrouver leur longueur naturelle. Les étirements dynamiques sont très appropriés pour les personnes souffrant d’arthrose légère. Au réveil, l’étirement est essentiel à faire. Des exemples de postures adaptées sont les salutations au soleil, le pont en mouvement et les échauffements. Dans le pont en mouvement, les bras bougent en rythme avec la respiration.

2 - Étirement passif

Le deuxième type d’étirements est l’étirement passif. Il s’agit d’étirements tout en douceur. Les postures restauratrices font partie de ce groupe. Ces étirements sont eux aussi très appropriés pour les personnes qui font de l’arthrose légère. Ils ne demandent que peu ou pas de mouvements. 

Un exemple de posture adaptée est le pont supporté. L’étirement est créé avec un bloc de différentes hauteurs, ce dernier étant placé sous le sacrum. Le pont supporté est intéressant comme étirement, car il va étirer les muscles profonds des hanches. Vous souhaitez garder votre cœur ouvert durant cette posture et profiter de la détente ? Parfait ! Les étirements passifs aident beaucoup à calmer le système nerveux.

3 - Étirement actif

Le troisième type d’étirements est l’étirement actif. D’abord, le premier muscle et, ensuite, le muscle opposé se contracte. Cet étirement est le plus efficace des trois premiers types de la liste, car l’étirement est amené encore plus loin. 

La posture du bâton est assez simple pour comprendre cet étirement. La posture se fait en position assise sur les fesses avec les mains à plat au sol. Quand la posture est au neutre, un petit étirement devrait se faire sentir dans les ischio-jambiers. 

Pour faire l’étirement actif, vous poussez les talons loin du corps et contractez les quadriceps. Un étirement plus profond qu’au début devrait se faire ressentir. En gardant la posture et en ramenant les orteils vers soi, l’étirement est encore plus profond et efficace. Le principe de l’étirement actif permet d’aller chercher de la force en même temps que de la souplesse et ainsi de développer un corps équilibré.

Il est mieux de faire un étirement dynamique avant de faire un étirement actif. Par exemple, faire une salutation du soleil, puis faire la posture du bâton. Les cours de yoga des professeurs certifiés Diva Yoga sont d’ailleurs construits suivant ce principe !

4 - L’étirement facilité ou proprioceptif.

Les muscles seront étirés au maximum avec cet étirement. La posture peut être pratiquée avec un partenaire. Par exemple, l’étirement facilité dans les bras de la tête de vache permet d’ouvrir encore plus les épaules. Au lieu de pousser le bras vers l’intérieur, le partenaire met sa main sur votre bras et vous invite à  pousser vers l’extérieur. 

Il est conseillé de faire les étirements facilités une fois aux 48 heures pour un groupe de muscles donnés, car les effets de l’étirement perdurent environ deux jours. De plus, évitez de faire plusieurs groupes de muscles comme les jambes, le bassin et les bras dans une même séance.

Vous êtes prête à passer à la pratique et à améliorer votre souplesse en 10 minutes ?

Joignez-vous à nous dans le Studio Diva Yoga !

Vous bénéficierez de plus de 1300 cours et programmes de yoga exclusifs.

Au plaisir de vous retrouver dans le Studio au sein d’une famille de cœur qui, comme vous, souhaite devenir souple, zen et épanouie. 

Avec amour et bienveillance,

Namasté

Maryse xx

A propos
de l’auteure
Maryse Lehoux

Experte-comptable (CPA), Maryse Lehoux n’a pas toujours été zen, radieuse et heureuse. Victime d’une dépression alors qu’elle est enceinte de sa fille, elle décide (malgré la peur) de quitter son emploi pour suivre sa passion : l’accompagnement des femmes dans leur quête du bien-être et d’épanouissement.

Fondatrice du Studio de yoga en ligne le plus complet pour les 224 millions de francophones du monde entier, Maryse enseigne le yoga sur le web depuis 2007. Une décennie d’expérience plus tard, elle fonde l’Université Internationale de Yoga.

Guide gratuit
Découvrez les 12 postures pour devenir Souple, Active et Sereine !

Guide gratuit. Livraison instantanée en ligne.

Activez vos
7 jours d’essai libre au Studio